A quoi sert la balance des blancs ?

Nous ne remarquons généralement pas les différences de température de couleur car notre cerveau compense à notre insu les variations de couleurs. Ainsi, quelle que soit la source de lumière, nous percevons toujours un objet blanc comme étant blanc. L’appareil photo, lui, n’a pas la même facilité à s’adapter aux différences de température de couleur.

Si vous photographiez un paysage en forte lumière avec un ciel nuageux, la température de couleur va tendre vers 6000 à 8000K vous donnant une lumière froide tirant sur le bleu.

Crédits Photo Gilles Guerraz. Retouche CM

Si vous photographiez un intérieur éclairé par des ampoules tungstène (en voie de disparition …), vous aurez une dominante orangée sur la photo (qui correspond à la température de couleur de ce type d’éclairage).

Crédits Photo CM
Photo trop jaune, trop chaude….

Pour compenser ce problème, l’appareil fait appel à la balance des blancs qui permet de corriger une éventuelle dominante de l’éclairage, qu’il soit naturel ou artificiel et donc de retrouver les vraies couleurs, c’est-à-dire les couleurs observées sous une lumière blanche.

Crédits Photo CM

Mais la balance des blancs peut être mal réglée comme dans la photo ci-dessous où la couleur est trop froide.

Crédits Photo CM

Pour régler la balance des blancs, il faut tenir compte de la dominante de couleur de l’éclairage pour donner un rendu le plus neutre possible à la scène. Vous obtenez ainsi un rendu très proche de ce que vous avez vu lorsque vous avez fait la photo.

La plupart des appareils possèdent une balance des blancs en mode automatique. Chez Sony, Canon, la balance des blancs automatique est notée « AWB » (Auto White Balance), WB chez Olympus. Nikon emploie simplement le terme « AUTO ».

La plupart des appareils proposent aussi un réglage prédéfini de la balance des blancs :

En vous basant sur les pictogrammes, vous indiquez à l’appareil quelles sont les conditions lumineuses dans lesquelles vous vous trouvez au moment de prendre la photo et il s’occupe du reste. Il fera en sorte de compenser la dominante attendue en fonction de la situation que vous lui avez indiquée : lampe à incandescence, fluorescent (néon), ensoleillé, flash, nuageux, ombre portée.

Lorsque vous photographiez l’anniversaire de la petite dernière, les bougies qui décorent le gâteau ont une flamme orangée dont la température de couleur est proche de 1850K (lumière chaude).

Crédits Photo CM

Si vous ne réglez pas correctement la balance des blancs, vous retrouverez sur la photo la dominante de couleur de la source d’éclairage.

En conclusion, la balance des blancs sert à obtenir des couleurs naturelles, quelle que soit la source de lumière et l’heure de la journée. Elle joue un rôle primordial dans le rendu des couleurs d’une photo.

La plupart du temps, c’est l’appareil photo qui se charge automatiquement de ce réglage qui est pertinent dans 90 ou 95% des cas.

Lorsque l’on débute, il vaut mieux faire confiance à l’appareil pour se concentrer sur l’exposition, la mise au point et le cadrage dont nous parlerons bientôt.

Laisser un commentaire