Petite histoire de photo : Coque dans la glace

Au centre de la photographie, on devine l’hélice du bateau prise dans les glaces du fleuve Saint-Laurent. Ce vieux bateau de marchandise est complètement immobilisé dans les eaux du port de Montréal. Il devra attendre le printemps ou l’intervention d’un brise glace pour reprendre le large.

J’ai réalisé cette photographie car j’ai été attiré par les reflets des nombres sur la glace ainsi que les contrastes entre les couleurs sombres de la coque et le blanc de la glace.

Dans un second temps j’ai découvert les craquelures dans la glace qui se dirigent vers l’hélice et structurent la partie basse de la photo. La partie haute est moins « rigide » avec toutes ces courbes de peinture. Cela apporte un certain équilibre à la photographie.

Les taches de rouille, quand  à elle, donnent un peu de chaleur et de couleurs à cette photographie qui, sans ce orange, aurait été quasiment en noire et blanche.

Prise à Montréal, c’est aussi un jolie souvenir de ce voyage 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.