Petite histoire de photo : Enfant du bruit

Petite histoire de photo : Enfant du bruit nous emmène à Salta, en Argentine.

Le résultat

J’ai eu envie de vous partager cette photographie car elle m’émeut. Cet enfant perdu, les mains sur les oreilles, au milieu de ces affiches de campagne politique, à quelque chose de touchant.

Le visage fermé de Binner à gauche, le fond rouge à droite, les gaffes sur les murs, la minéralité des murs et du sol, tout cela vient isoler cet enfant qui se sent menacé et se protège.

Petite histoire de photo : Enfant Election argentine

La recette de cette photo

Ca, c’est le résultat de la photographie. Ce qui c’est passé est un petit peu différent 😉

En effet, nous sommes en pleine campagne présidentielle en Argentine. Il y a donc des affiches sur les murs.

Pourquoi cet enfant se bouche les oreilles ? Aucun rapport avec la campagne présidentielle ! Il y avait des travaux de rénovation dans la rue. C’était particulièrement bruyant et donc, il se protège les oreilles.

Voici pourquoi je vous ai présenté cette photographie. C’est un exemple qui illustre, je trouve, l’écart qu’il peut y avoir entre le contexte de la prise de vue et le résultat d’une photographie.

Il y a toujours un écart entre l’intention de la prise de vue et le résultat. La plupart du temps, cet écart n’est pas très important. Mais il arrive, parfois, comme ici, qu’il soit plus important.

Voilà, vous savez tout de cette photographie maintenant 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.