Petite histoire de photo : Portrait des 4000 îles

Laissez-nous donc vous raconter la petite histoire de cette photographie

Les 4000 îles est un endroit magique du Laos. Au sud de ce pays, le Mékong serpente à travers des milliers d’îles. Certaines sont si petites que l’on tient à peine dessus. Mais il faut un scooter pour travers les plus grandes d’entre elles. A certains endroits le Mékong accélère pour former des rapides. A d’autres il chute brutalement en cascades infranchissables. Mais dans la plupart des cas, il coule nonchalamment. On pourrait presque se croire sur un lac.

Sur l’une de ces iles, Don Khong, des petits villages se sont construits. Nous faisons une balade à pied quand vient l’heure de manger. Une petite échoppe est installée là, au bord du chemin. Quelques tables nous attendent à l’ombre du le soleil. Il fait chaud, nous acceptons leurs bras tendus et nous asseyons pour manger un plat local.

C’est là, sortant de l’ombre fraiche, que je découvre ce visage angélique. Ces grands yeux viennent à notre rencontre. Il est doux et calme comme un ange. Ses deux belles billes noires nous observent, tranquillement, au rythme des 4000 îles. Après un petit moment passé à nos côtés, j’ai envie d’immortaliser ce visage. Il est si beau. Je sors mon appareil lentement, je prépare mes réglages et réalise cette photo. Il y a des moments où il faut aller vite, là, j’ai pris tout mon temps pour être au rythme de cet enfant et garder toute son expression détendue et sereine.

La technique de prise de vue de ce portrait

Pour les passionnés de photos, le flou d’arrière-plan est obtenu avec une grande ouverture. J’ai aussi choisi d’exposer correctement le visage quitte à plonger le reste dans le noir. Si j’avais exposé sur l’ensemble de la photo, le visage aurait été tout blanc, « cramé ». Là il ressort nettement du fond du restaurant qui est dans l’ombre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.